COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA LIGUE DES ÉLECTEURS (LE)

- La Ligue des Électeurs (L.E), le Collectif des ONGDH de la RDC et les OING de la Francophonie saluent la visite du Président de la République au stand des ONGDH au village de la Francophonie et l’invite à s’engager résolument dans les actes positifs de protection des défenseurs des Droits de l’Homme. A l’occasion du XIVe Sommet de la Francophonie à Kinshasa, la Ligue des Électeurs, le collectif des ONGDH de la RDC et les OING de la Francophonie se sont organisés pour marquer leur présence en s’établissant au Stand 17 au sein du village de la Francophonie (Stade des Martyrs de l’Indépendance). Lors de sa visite au village, le dimanche 14 octobre 2012, le Président Joseph KABILA KABANGE est passé audit stand et y a parcouru les différentes œuvres et publications des ONGDH de la société civile congolaise et internationale dont il a salué la pertinence du travail. « Je suis le premier défenseur des Droits de l’Homme dans ce pays » a-t-il dit en réponse aux explications de Maitre Sylvain LUMU, Secrétaire Exécutif de la Ligue des Électeurs. Ainsi, la Ligue des Électeurs, le collectif des ONGDH de la RDC et les OING de la Francophonie, profitant de cette ouverture d’esprit, lancent un appel vibrant au Chef de l’Etat afin qu’il s’engage résolument dans les actions concrètes de protection de défenseurs des Droits de l’Homme par la lutte contre l’impunité des auteurs des violations des droits de l’Homme ainsi que le renforcement de l’indépendance de la justice. La Ligue des Electeurs, le collectif des ONGDH de la RDC et les OING de la Francophonie rappellent, en effet, qu’au moment où ce geste fort est posé par le Chef de l’Etat, la communauté des Défenseurs de Droits de l’Homme tourne son regard vers lui pour obtenir :

1.que la justice soit véritablement rendue en toute indépendance et impartialité et que les poursuites soient engagées contre toute personne citée dans l’affaire de l’assassinat de Floribert CHEBEYA et Fidèle BAZANA pendant devant la Haute Cour Militaire;

2.la libération, toutes affaires cessantes, des prisonniers politiques : Gabriel MOKIA, Pierre-Jacques CHALUPA, Firmin YANGAMBI et surtout René KAHUKULA de nationalité française détenu depuis le 1er juin 2012 au sujet de qui aucun procès n’a été jusqu’à ce jour organisé ;

3.la mise en place d’une Commission Indépendante d’enquête pour élucider et punir tous ceux qui se sont illustrés dans l’accomplissement des devoirs illégaux dans le dossier MP c/ DIOMI NDONGALA d’une part, et dans celui du MP c/KOLESHA TSHIANGALA Costa injustement poursuivi pour offense au Chef de l’Etat devant la cour d’appel de Lubumbashi, d’autre part.

Pour la Ligue des Électeurs, le collectif des ONGDH de la RDC et les OING de la Francophonie, la solution appropriée à tous ces dossiers serait un signe encourageant des efforts de la décrispation de l’environnement politique et social et une preuve de l’engagement à lutter contre les criminels et ainsi mettre un terme au régime « des protégés » dans un État moderne et républicain.

Kinshasa, le 18 octobre 2012

CONTACTS PRESSE :

Me Sylvain LUMU MBAYA

Secrétaire Exécutif de la Ligue des Electeurs (LE)

Tél. : (+243) 815 079 823

Courriels : le_rdc@yahoo.fr. sylvalumu@yahoo.fr